Lundi 3 janvier 2022, Apple a franchi le seuil des 3.000 milliards de dollars de capitalisation. C’est une première dans l’histoire boursière, tous pays confondus. 

La firme fondée par Steve Jobs il y a 45 ans vaut aujourd’hui – à elle seule – autant qu’Amazon et Tesla réunis. 

C’est même plus que l’intégralité du CAC 40, qui ne pèse « que » 2.700 milliards. 

Enfin, si Apple était un pays, ce serait la 9ème puissance mondiale, devant le Canada et la Corée, patrie de son rival Samsung. 

Alors 3.000 milliards de dollars, c’est une somme titanesque. Tellement titanesque, qu’on a du mal à visualiser ce que cela représente. 

Pour aller plus loin : Comment Apple est devenue l’entreprise la plus influente du monde en 40 ans

Que représente 3.000 milliards de dollars ?

Pour se donner une idée, imaginez :

3.000 milliards de dollars, c’est comme si vous aviez mis sur un compte bancaire 4 millions de dollars chaque jour depuis la naissance de Jésus-Christ jusqu’à aujourd’hui. 

Des chiffres qui donnent tout simplement le vertige !

Pour aller plus loin : Affaire Fortnite/Apple - les coulisses d’un combat économique et politique
gestion tim cook ceo apple steve jobs
Le cous de l’action Apple a été multiplié par 8 depuis l’arrivée de Tim Cook.

Une envolée record depuis l’arrivée de Tim Cook

En effet Éric, on voit – années après années – Apple franchir différents paliers. 

En 2018, La firme de Cupertino était la première entreprise à passer le cap des 1.000 milliards de dollars de valorisation. 

2 ans plus tard, en 2020, elle franchissait la barre des 2.000 milliards, 

Et maintenant, 2022, c’est au tour de celle des 3.000 milliards.

Sa valorisation a même été multipliée par 8 depuis le décès de Steve Jobs il y a 10 ans, en 2011.

steve jobs steve wozniak apple
Les 2 fondateurs d’Apple, Steve Bobs et Steve Wozniak.

Et pourtant, à l’époque, peu de personnes croyait en Tim Cook lorsque celui-ci a pris la succession du charismatique fondateur d’Apple. 

Comment remplacer quelqu’un d’aussi irremplaçable que Steve Jobs ?

Mais si Steve Jobs était un extraordinaire visionnaire, Tim Cook est un incroyable gestionnaire. 

Et avec ses qualités, sa rigueur, il a réussi a faire d’Apple l’entreprise la plus rentable et la mieux valorisée au monde.

Steve Jobs a posé les fondations, Tim Cook a bâti dessus. Comme un excellent architecte.

Pour aller plus loin : Décryptage de la stratégie d'Apple sur les réseaux sociaux

Apple peut-il aller encore plus haut ?

Difficile à affirmer. Comme on dit en bourse : « les arbres ne montent pas jusqu’au ciel ». 

Mais disons qu’on ne voit pas ce qui pourrait assombrir le ciel bleu d’Apple. 

En effet, tout semble au rendez-vous pour que la société continue d’affoler les marchés :

  • La pandémie mondiale qui perdure oblige les foyers à s’équiper en outils informatiques pour le travail ou les études. Et beaucoup se tournent vers les produits Apple, qui sont réputés pour leur simplicité et leur confort d’utilisation 
  • Les iPhones affichent des ventes records dans le monde entier, même en Chine, qui est un marché souvent fermé aux entreprises américaines
  • Et puis les bourses mondiales continuent de s’envoler, ce qui tirent mécaniquement les cours de l’entreprise californienne vers les sommets.

Une dynamique qui va nous inviter, dans les prochains mois, à scruter si la firme californienne franchit la barre des 4.000 milliards de dollars de valorisation. 

Si nos amis chinois disent que l’année 2022 sera l’année du tigre, je parie plutôt que ce sera l’année de la pomme 😉

Pour aller plus loin : Et si Apple sauvait notre système de retraite ?

Cette chronique est également disponible en podcast sur le site de Radio Monaco :

Write A Comment