Facebook, Instagram, Linkedin, TikTok… Les réseaux sociaux sont devenus d’incontournables canaux de communication qui permettent  aux entreprises, quelle que soit leur taille, de toucher un public large et ciblé. Mais une présence efficace sur ces plateformes ne s’improvise pas. Voici 7  points essentiels à prendre en compte pour animer efficacement vos communautés !

Les entreprises investissent et s’investissent de plus en plus dans les réseaux sociaux. Véritable clé de voûte de votre stratégie, un Community Management performant vous permettra de développer une relation de qualité avec les internautes.

Je vous livre 7 points clés indispensables pour y parvenir. Un savant dosage entre “hard skills” (savoir-faire) et “soft skills” (savoir-être) à appliquer pour réussir à générer de l’engagement avec votre public !

“ Les internautes sont réceptifs à des prises de parole de marques si ces publications sont différentes, amusantes ou utiles. ”

Contenus

Le premier point concerne la qualité des contenus que vous publierez. Si le public rejette en majorité la publicité, les internautes sont réceptifs à des prises de parole de marques si ces publications sont différentes, amusantes ou utiles. Vos contenus devront donc répondre au moins à l’un de ces critères pour être efficaces.

N’oubliez pas également de définir votre ligne éditoriale par plateforme. Les internautes ne fréquentent pas les différents réseaux sociaux pour la même raison. Par exemple, Facebook est idéal pour le storytelling, TikTok pour le divertissement, alors que Linkedin ou Twitter sont plus adaptés pour des infos à caractère professionnel. Alors ne dupliquez pas systématiquement le même contenu sur toutes les plateformes.

Rédigez-le spécifiquement pour chaque media utilisé, et adaptez-le si besoin pour les autres supports.

Cette étape sera évidemment un peu chronophage, mais elle est nécessaire pour répondre aux codes utilisés et attendus par les internautes sur ces différents canaux.

Arrêtez le monologue et passez du discours au dialogue !

Conversation

Pour développer une vraie communauté, pensez d’abord à vos lecteurs avant de penser à vous ! Pour prendre une image, un site de réseau social est un peu comme une soirée entre amis. Auriez-vous envie d’écouter pendant plusieurs heures une personne qui monopoliserait la parole pour vous parler d’elles et de sujets qui ne vous concernent pas ?

Sur les réseaux sociaux, ne parlez pas des sujets qui vous intéressent, mais de ceux qui intéressent vos lecteurs potentiels !

Enfin, ne monopolisez pas non plus la conversation. Arrêtez le monologue et passez du discours au dialogue. Vous verrez que vos clients ou prospects vous livreront beaucoup de commentaires ou d’idées riches d’enseignements pour votre activité.

Pour aller plus loin sur ce thème, je vous recommande cet autre article :
Réseaux sociaux : passez du “Like” au “Love”!

Concision

Twitter a imposé l’art de la concision, en obligeant à être précis et captivant en moins de 280 caractères. Fini le blablabla… droit au but !

Je reçois chaque jour plus de 100 emails dans ma boite professionnelle (faites le décompte, vous verrez que vous en recevez probablement au moins autant !) A l’heure de l’infobésité, nous n’avons plus le temps de lire. Alors, obligez-vous à la synthèse et allez à l’essentiel.

Antoine de Saint-Exupéry, le célèbre auteur du roman “Le Petit Prince” disait que “la perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais plus rien à retirer”.

En effet, à travers ce roman, l’écrivain réussit à faire passer des messages forts sur des structures de phrases simples sur le modèle Sujet/Verbe/Complément. Par exemple, “La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle” ou encore  “Dessine-moi un mouton”. Une forme simple sans être simpliste, qui permet une bonne compréhension et une meilleure mémorisation du message. 

Créativité

Pour maximiser le taux d’engagement dans vos publications, obligez-vous à être créatif. La page Facebook d’Oasis est souvent citée en exemple, à juste titre, pour sa communication décalée. Toutefois, vos services ou produits ne sont pas forcément adaptés à ce type de communication.

Pour trouver des idées, n’hésitez pas vous inspirer de bonnes pratiques d’entreprises différentes de votre secteur d’activité et qui ont su parfaitement intégrer les réseaux sociaux dans leur communication. Par exemple, la page Facebook du club de football de l’AS Monaco propose régulièrement des animations, réductions et jeux ludiques pour animer leur communauté.

Il existe également des sites internet qui présentent des best practices, comme l’excellent blog de l’agence We Are Social. Le blog du modérateur propose également des interviews de Community Managers, une rubrique très intéressante pour vous aider à définir votre stratégie.

Attention toutefois, petit rappel : s’inspirer ne veut pas dire copier 😉

Pas de bon Community Management sans un bon Community Manager !

En complément des 4 points mentionnés précédemment, le Community Manager (ou “CM”) doit posséder 3 qualités complémentaires essentielles. Ces 3 soft skills sont essentielles pour bien animer sa communauté.

Caractère

Un bon CM doit savoir faire preuve d’humilité, d’empathie, de diplomatie, mais aussi de tact dans certains cas. Évitez les caractères impulsifs, qui réagiront en cas de commentaires désagréables sur votre page.

Parmi les quatre types de tempéraments (sanguin, colérique, mélancolique et flegmatique), préférez les profils flegmatiques qui sont d’excellents diplomates.

N’oubliez pas que votre CM est votre ambassadeur auprès des internautes. Alors, soignez votre casting !

“La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Cela s’apprend et se cultive.”
Jean-Luc Lagardère

Culture digitale

Un bon Community Manager doit être “digital addict“, et connaitre parfaitement les habitudes des socioniautes. Il doit donc en permanence s’informer des évolutions et des nouvelles tendances du web.

Si vous êtes son manager, ne soyez pas étonné s’il passe un grande partie de son temps à surfer le web et consulter des articles. S’il ne le fait pas, il sera vite dépassé et ne pourra plus répondre à la mission que vous lui avez confiée.

Chaleur humaine

Enfin, pour développer et fidéliser une communauté, le CM doit être convivial et chaleureux dans ses échanges et réponses aux interactions des internautes.

Nourrir une relation prend du temps, et le Community Management est également une école de la patience. Et au-delà de la taille de votre communauté, c’est bien la qualité de la relation instaurée avec votre public qui donnera une image pleinement positive de votre entreprise.

Qualité des contenus, sens de la conversation, concision et créativité, mais aussi caractère approprié, culture digitale et chaleur humaine : autant de qualités à entretenir pour permettre à votre entreprise de  s’imposer sur les réseaux sociaux.

Et vous, ajouteriez-vous un autre “C” ?

medias réseaux sociaux social media community management