A l’ère de l’infobésité, les marques doivent-elles communiquer plus ou communiquer mieux pour toucher leur public ? Analyse.

Entre selfies, podcasts, stories, blogs, vidéos… le monde créé aujourd’hui autant de data en 48 heures que durant tout le 20ème siècle. Face à cette masse exponentielle d’informations, difficile de sortir du lot et d’engager un public. Deux options sont possibles pour les marques : la quantité ou la qualité.

Communiquer régulièrement sur les réseaux sociaux

La durée de vie d’un post sur Twitter est inférieur à 1 heure en moyenne. C’est moins de 5h sur Facebook et jusqu’à 21h sur Instagram. Quand à LinkedIn, votre post pourra générer de la visibilité durant 24h. Autrement dit, votre contenu sur les réseaux sociaux deviendra inefficace au-delà d’une journée.

Durée de vie moyenne d’un post sur les réseaux sociaux

D’autre part, le flux d’infos est tel sur des plateformes comme Twitter qu’il oblige à publier de façon très soutenu. Il est donc nécessaire d’adapter son Community Management afin de partager des posts régulièrement, selon une fréquence à adapter en fonction de chaque réseau social.

D’après mon expérience, voici une fréquence moyenne de publication pour vos posts qui vous permettra de générer de bons résultats, sans saturer votre communauté :

Fréquence de publication moyenne sur les réseaux sociaux
  • Twitter : 4 fois par jour minimum
  • Instagram : 5 à 7 publications par semaine (en B2B, évitez de publier le WE)
  • Facebook : 4 à 5 publications par semaine (en B2B, évitez de publier le WE)
  • LinkedIn : 4 à 5 publications par semaine

« Les réseaux sociaux ne sont pas faits pour le discours, mais pour le dialogue »

Mieux communiquer sur Facebook, Instagram, Twitter et Linkedin

S’il est important de publier régulièrement, il est essentiel de relayer des contenus intéressants et engageants pour votre communauté.

Les réseaux sociaux ne sont pas faits pour le discours, mais pour le dialogue. Ce sont des lieux de conversations, d’échanges. Afin de lancer et nourrir les discussions, il est donc impératif de partager du contenu de qualité qui réponde aux attentes de votre audience. Un facteur important de différenciation pour se démarquer dans le flux d’infos surchargé de vos internautes.

Mon conseil : variez les types de publications (Snack content, Newsjacking, Brand Content…) et n’hésitez pas à exploiter le fort potentiel du marketing d’influence !

Pour aller plus loin :
Community Management : vitaminez vos réseaux sociaux avec le Newsjacking
3 conseils pour bien choisir un influenceur

L’équation d’une communication réussie

Une bonne stratégie de community management sur les réseaux sociaux consiste en un mix adapté de quantité et de qualité. Le curseur est à adapter en fonction de votre communauté.

Alors faites des tests, écoutez votre public et adaptez-vous selon les retours positifs ou négatifs engendrés.

Et rappelez-vous qu’au final, un message efficace est un message adressé à la bonne personne, au bon moment et sur la bonne plateforme !

Pour aller plus loin :
« Le poids des mots, le choc des photos », ou comment publier efficacement sur les #RéseauxSociaux
Réseaux sociaux : Les 7 C du #CommunityManagement

Write A Comment