Communication Digitale

Optimiste Magazine, le magazine digital qui positive !

magazine digital optimiste

Fabrice Vallerent a lancé fin 2014 « Optimiste Magazine », un nouveau concept de magazine disponible gratuitement sur tablette et sur mobile. Et le succès est au rendez-vous, avec déjà plus de 5.000 téléchargements de l’application pour plus de 15.000 magazines consultés et 400.000 pages vues. Rencontre avec un passionné qui rythme sa vie sur un credo simple : toujours avoir une idée d’avance !

Retrouvez l’interview complète dans le livre blanc « La Côte d’Azur, Terre de Digital » téléchargeable gratuitement sur ce blog.

L’arrivée du digital a bousculé le monde des médias. Les nouveaux comportements des lecteurs et les nouveaux usages liés aux terminaux mobiles ont engendré une baisse significative des recettes publicitaires, qui a mis à mal bon nombre d’entreprises du secteur sur la dernière décennie. Là où certains voient une contrainte, d’autres y voient une opportunité. C’est le cas de l’ « optimiste » Fabrice Vallerent !

Pouvez-vous nous présenter le concept d’Optimiste Magazine ?

Optimiste Magazine est le premier magazine d’information positive disponible sur tablette et mobile. Avec ce média, nous souhaitons apporter un traitement nouveau à l’information. A nos yeux, il y a une alternative possible à la crise, à la perte de valeurs et au doute. Nous sommes convaincus que l’optimisme est possible, et qu’il suffit parfois d’éclairer la réalité d’une façon différente. Nous osons ainsi un nouveau magazine, moderne, multiple et différent.

Vous prenez à contrepied les difficultés rencontrées par le secteur

On parle souvent des difficultés de l’industrie de la presse, mais la vraie réalité c’est que le lecteur a changé par rapport à l’utilisation des outils d’information. Il faut donc innover et créer de nouvelles temporalités de lecture. Les professionnels doivent apprendre à respecter les attentes et ne plus chercher à les imposer.

Comment est né ce projet ?

L’idée était de réaliser un média différent. Nous avions en tête une ligne directrice simple : utiliser les nouveaux moyens de diffusion et adapter la façon d’informer aux supports (et non plus l’inverse).  Le magazine papier devait donc se décliner autour d’une version web et réseaux sociaux, mais aussi sous la forme d’une application pour les nouveaux terminaux mobiles.

En créant le premier iPad, Steve Jobs a voulu avant tout un nouveau support d’expression. Nous avons donc souhaité replacer la tablette ou le smartphone comme de nouveaux moyens d’informer et imaginer notre métier de journaliste à la façon du fondateur d’Apple : « Think different ».

La version tablette que nous avons développée offre ainsi une véritable expérience de lecture, une immersion dans le contenu éditorial. Le lecteur peut évoluer en toute liberté et découvrir des options, des photos, des vidéos et des liens interactifs. «Exit» donc la liseuse PDF des versions papiers ! L’appli est entièrement pensée et construite pour le confort de lecture, l’interactivité, et les bonus éditoriaux.

Chaque numéro de l’édition Nice Côte d’Azur est composé presque exclusivement d’articles sur la vie locale. La Côte d’Azur est donc une terre d’optimisme ?

Nous souhaitons commencer sur une édition « facile » pour tester le lectorat et surtout le concept de l’information positive. Et ici, nous avons de nombreuses sources d’inspiration !

Alors les sujets ne manquent pas pour mettre en lumière la Côte d’Azur et ses acteurs à travers leurs atouts, leurs projets, leurs initiatives et leurs réussites afin de partager les valeurs d’un optimisme innovant, performant et constructif.

Quels sont à vos yeux les atouts de notre région dans le domaine du digital ?

La côte d’Azur est une terre de promotion. Elle jouit également d’une très forte notoriété, en étant déjà mondialement connue et reconnue.

Le digital est une formidable opportunité pour reculer les frontières, communiquer et informer différemment et sortir des clichés. En somme, vivre ICI de l’autre bout du monde. C’est magique, unique. Les azuréens ont décidément tout pour être de vrais optimistes !


Retrouvez l’interview complète dans le livre blanc « La Côte d’Azur, Terre de Digital » téléchargeable gratuitement sur ce blog.

livre blanc côte azur digital

 
Vous pourriez aussi aimer
Réseaux sociaux : Les 7 C du #CommunityManagement
#PersonalBranding : soignez votre empreinte digitale !

Laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

Votre nom*
Votre site web