Management & Stratégie

5 citations de Churchill pour entreprendre et réussir vos projets

Un grand homme d’état. Voici le souvenir que laissera dans l’histoire Sir Winston Churchill. Ce meneur d’hommes était également un habile communicant, véritable spécialiste des phrases chocs qui marquent les esprits. Je vous propose dans ce billet 5 citations pour entreprendre et réussir vos projets.

Avant d’être l’un des héros victorieux de la seconde guerre mondiale, le Premier Ministre britannique a connu de nombreux échecs politiques ou personnels. C’est certainement cette riche expérience, faite de hauts et de bas, qui lui a inspiré nombre de citations savoureuses et édifiantes.

“Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.”

1. Faire des difficultés une source d’opportunités

Sir Churchill a souvent dû prendre des décisions à contre-courant de l’avis du plus grand nombre. Lorsque la majorité disait non, Churchill avait la clairvoyance d’y voir une opportunité.

La force des entrepreneurs est de voir l’éclaircie au milieu de l’orage. 
En effet, les pessimistes sont souvent de timides entrepreneurs, car ils ne s’arrêtent que sur les points négatifs d’un projet. En revanche, à l’image des alpinistes qui osent gravir une montagne par sa paroi la plus difficile, les optimistes n’hésitent pas à creuser chaque difficulté pour y chercher une issue favorable.

Une idée semble incertaine ou trop compliquée à mettre en place ? L’optimiste dira que, si elle soulève de nombreux problèmes, c’est peut-être la raison pour laquelle personne n’a osé l’entreprendre. Alors, fonçons !
Sa pensée en résumé : “le chemin est long, mais la voie est libre !”

 

“Agissez comme s’il était impossible d’échouer.”

2. Ne pas envisager l’échec

Entreprendre est un état d’esprit. Et les plus grands entrepreneurs ont souvent en commun de ne pas envisager l’échec.

Prenons l’exemple d’Elon Musk, un des leaders les plus emblématiques de la Côte Ouest américaine : voiture électrique sans chauffeur (Tesla), voyage dans l’espace (Space X) ou encore projet de colonisation de la planète Mars… Autant de projets plutôt fous, mais enclenchés par le jeune quadragénaire sans a priori négatif.

On retrouve cette force chez le plus grands sportifs. Les champions se distinguent par une grande confiance en eux, doublée d’une volonté de fer.

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter cet article :
Forgez-vous un mental de vainqueur selon “L’art de la guerre” !

“Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.”

3. Rester enthousiaste !

Winston Churchill a commis beaucoup d’erreurs et connu beaucoup d’échecs. Malgré ces épreuves, il a persévéré et continué à aller de l’avant.

Le succès vient souvent après plusieurs échecs. Même s’il existe de nombreux exemples contraires depuis l’avènement du web (Sergueï Brin et Larry Page de Google, Mark Zuckerberg de Facebook,  l’Américain Kevin Systrom et le Brésilien Michel Krieger avec Instagram…), peu d’entrepreneurs ont connu la réussite dès leur premier projet.

J’ai rencontré un jour dans un avion le responsable territorial d’un grand groupe pharmaceutique, qui m’expliquait que le fondateur de cette entreprise avait connu 15 faillites avant de devenir millionnaire. Un vrai exemple de ténacité !

Mais autant dire les choses, il était américain, pays à la forte culture entrepreneuriale. En France, cet homme aurait probablement été interdit de gestion après son premier échec…
C’est un aspect à méditer par nos décideurs si nous voulons que notre pays puisse un jour voir naître sur son sol le futur Google ou Apple.

Pour aller plus loin : Transition numérique : libérons les énergies !

“Il n’y a qu’une réponse à la défaite, et c’est la victoire.”

4. Ne jamais abandonner

Cette citation complète la précédente. En cas d’échec, il faut rebondir et persévérer. Continuer encore et toujours pour parvenir à la réussite. Rappelez-vous l’exemple de cet homme qui a vécu 15 faillites avant de connaitre le succès…

Pour illustrer ce point, prenons de nouveau l’exemple d’un sportif de haut niveau. En cas de défaite, il devra s’entraîner encore plus dur avec un objectif en tête : travailler ses points faibles, cultiver ses points forts afin de continuer de progresser et construire lui-même sa réussite.

Personne n’est à l’abri de l’échec, mais personne n’est à l’abri non plus de la réussite 😉 Mais pour cela il faut travailler et persévérer en cas d’échec.

Pour aller plus loin : les clés de la réussite selon Zinedine Zidane

“Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat.”

5. Garder le focus sur le résultat

Avant d’être intelligent, il faut être efficace. Winston Churchill était un pragmatique, pour qui le résultat comptait plus que tout le reste. Le genre de leader à préférer une tête bien faite à un tête bien pleine.

J’ai interviewé dernièrement Ghislain Foucque, fondateur du site www.lepotcommun.fr, lors d’une table ronde sur le thème de « L’évolution du modèle bancaire à l’ère du digital« . A la question « quel est le profil type de vos employés », Ghislain m’a fournit la même réponse. Plutôt que d’embaucher un jeune diplômé sorti d’une école de commerce prestigieuse, ce jeune start-upper préfère un profil polyvalent, avec un caractère entrepreneurial et curieux.

Un business plan imparable, une belle Keynote pour la présenter… pour beaucoup, c’est le package idéal pour frapper à la porte d’un business angel. Ne vous leurrez pas. C’est qu’un investisseur regardera, et ce que vous devenez regarder avant de vous lancer, c’est la « Bottom Line« . C’est à dire la dernière ligne du compte de résultat sur laquelle apparaît le bénéfice ou la perte nettes.

Brillant stratège, Churchill a démontré qu’il fallait toujours à l’essentiel et que le plus important en toutes choses était le résultat. L’histoire a prouvé qu’il avait foncièrement raison. Sir Winston avait décidément une tête bien faite !

 
Vous pourriez aussi aimer
7 qualités d’astronautes pour mettre votre carrière en orbite !
teddy rinner riner mental judo
Forgez-vous un mental de vainqueur selon « L’art de la guerre » !

Laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

Votre nom*
Votre site web