Economie Management & Stratégie

Les 3 Clés De La Réussite selon #SteveJobs

steve-jobs-apple-iphone

Génie pour certain, imposteur pour d’autres… Si les avis divergent autour de la personnalité de Steve Jobs, personne ne conteste qu’il soit l’un des entrepreneurs les plus brillants de l’ère moderne. A travers 3 citations, je vous propose d’analyser les clés de la réussite selon le fondateur historique d’Apple.

La firme à la pomme est une entreprise à la réussite hors-normes. Née en 1976 dans un garage de Cupertino (Californie), Apple domine aujourd’hui le classement des 100 premières capitalisations boursières mondiales.
Et malgré le décès de son fondateur en 2011, Apple continue d’afficher des résultats records. Son dernier chiffre d’affaires trimestriel publié en octobre 2015 est équivalent à la capitalisation de l’ensemble de la bourse de Casablanca ! Avec de tels résultats, Apple pourrait à lui seul résoudre le problème des retraites en France en un seul trimestre d’activité.

Un tel succès ne laisse pas de place au hasard. 3 citations du fondateur d’Apple permettent d’analyser les clés de cette réussite.

1. Etre patient

« Si vous regardez avec attention, la plupart des succès obtenus du jour au lendemain prennent beaucoup de temps ».
Steve Jobs

Premier point, la patience. Et Jobs sait de quoi il parle.
A l’heure des start-up et de la réussite éclair de nouveaux business models, la réussite d’Apple s’est – au contraire – construite sur plusieurs décennies.

Il aura fallu moins de 5 ans à Facebook ou Uber pour imposer leur modèle économique. Apple aura dû attendre près de 25 ans.

Entreprise iconique dans les années 80 auprès de certaines niches, devenue ensuite moribonde dans les années 90, Apple a rencontré son 1er succès commercial grand public avec la sortie de l’iPod en 2001. Le succès s’est ensuite confirmé avec l’iPhone en 2007, puis l’iPad 3 ans plus tard. Un succès fulgurant, mais cette réussite s’est pourtant forgée au fil des années.

La part de marché d’Apple dans les années 80/90 était faible, mais ses produits avaient la réputation d’avoir une excellente finition, d’être ergonomiques, et d’être fiables. Alors que ses concurrents jouaient la course aux prix, Apple n’a jamais rien concédé à la finition de ses produits.

Cette recherche permanente de qualité était déjà dans l’ADN de la société. Le succès fulgurant de la trilogie iPod/iPhone/iPad n’a rien d’étonnant. Il est le fruit d’un savoir-faire acquis au cours des précédentes décennies.

Le succès peut prendre du temps. Le succès planétaire d’Apple aujourd’hui en est la preuve.

2. Etre persévérant

« Je suis convaincu qu’au moins la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui ne réussissent pas est de la pure persévérance ».
Steve Jobs

Selon une étude récente, 70% de la performance d’une entreprise serait dû au facteur chance. J’émets personnellement de sérieux doutes par rapport à ces résultats.

Steve Jobs en attribue plutôt le mérite (pour moitié) à la persévérance. Et il l’a prouvé. Écarté d’Apple en 1985, Jobs revient à la tête de l’entreprise en 1996 et transforme une société à la dérive en une fantastique cash machine.

Rappelons-nous que, jusque dans les années 90, Windows occupait une situation de quasi-monopole dans les secteurs de l’informatique et de la bureautique. Dans le même temps, la firme à la pomme était décriée pour son environnement fermé et son manque de compatibilité avec les softwares ou hardwares standards du marché.

En 2015, l’environnement Apple est toujours aussi fermé, mais il occupe cette fois une position dominante dans le secteur des terminaux nomades. Regardez simplement la proportion d’utilisateurs d’iPhone ou d’iPad autour de vous (maison, travail, école…).

La persévérance est le 2ème maître-mot de Jobs : alors tenez bon, si vous pensez avoir la bonne idée.

J’ai croisé un jour dans un avion un cadre qui travaillait pour un entrepreneur américain. Cet homme avait fait faillite onze fois avant de connaitre le succès ! Un véritable modèle de persévérance…

3. Savoir bien s’entourer

« Ça n’a pas de sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire quoi faire. Nous embauchons des gens intelligents afin qu’ils puissent nous dire ce qu’il faut faire ».
Steve Jobs

Selon ce principe, il faut chercher à s’entourer de personnes plus compétentes que soi. Ce point peut être difficile à admettre. En effet, être entouré de talents peut faire peur à certains dirigeants, qui craindront de perdre le contrôle sur leurs équipes. 

Toutefois, c’est un facteur essentiel dans la réussite de Steve Jobs. Jobs n’était pas un technicien de génie. C’était un excellent VRP et un formidable leader. Mais c’est son associé, Steve Wozniak, qui est à l’origine des premiers produits Apple. Idem ces dernières années. Sans Jonathan Ive, le designer des produits Apple, Jobs n’aurait peut-être pas obtenu un tel succès avec les produits iPhone, iPod ou iPad.

Savoir bien s’entourer est une des clés qui a permis à Steve Jobs de faire d’Apple une multinationale universelle, lui qui savait parfaitement faire briller les talents individuels au profit de la réussite collective.

En résumé : patience, persévérance, choix des collaborateurs… Trois qualités que vous devez savoir cultiver pour connaitre le succès.
Alors, prêt à suivre ce modèle ? 

Vous pourriez aussi aimer
thomas pesquet proxima astronaute
7 qualités d’astronautes pour mettre votre carrière en orbite !
Generation X Y
La revanche de la génération X

Laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

Votre nom*
Votre site web