Communication Digitale

4 indicateurs pour un site web en bonne santé !

Vous êtes administrateur d’un site web ou d’un blog ? Comme chaque individu, il est important de faire régulièrement un check-up afin de vérifier son état de santé. Voici 4 points essentiels pour un bilan complet, et les remèdes à appliquer en cas de problèmes !

Les 5 premiers résultats de Google concentrent plus de 75% des clics.
Pierre-Antoine Levesque

1. Le nombre de visites/visiteurs


Diagnostic :
 D’aspect purement quantitatif, ce point doit répondre à une première question : le nombre de visites et de visiteurs correspond-il à vos attentes, ou au potentiel de votre site ?
Si vous êtes loin du compte, étudiez avec attention les trois indicateurs suivants qui devraient vous aider à identifier l’origine du problème.

Remèdes :
 Vérifiez votre positionnement dans les moteurs de recherche. Etablissez pour cela une liste des 10 mots-clés les plus importants pour votre activité. Selon Pierre-Antoine Levesqueles 5 premiers résultats de Google concentrent plus de 75 % des clics. Si vous n’apparaissez pas dans ce classement, vous aurez besoin de travailler le SEO (Search Engine optimization) de vos pages pour améliorer leur indexation.
Pour aller plus loin, je vous recommande la lecture de cet article : 4 conseils pratiques pour créer un blog à succès.

Envisagez en complément des campagnes publicitaires sur les moteurs de recherches ou les réseaux sociaux afin de booster votre audience.

N’oubliez pas que le plus important reste la conversion de vos visiteurs !

2. La durée des visites


Diagnostic : 
Quelle est la durée moyenne des visites sur votre site ? Vérifiez qu’elle ne soit pas anormalement faible.
Analysez également cette même donnée par page. Notez celles qui ont les durées de consultation les plus basses, et essayer d’en identifier la raison (textes trop succincts, problèmes d’affichage…)

Remèdes :
Vous devez donner envie à vos visiteurs de parcourir votre site plus en profondeur. Ajoutez un plugin qui propose la lecture d’autres pages lorsque vos lecteurs arrivent à la fin d’un article.
Vous devriez également peut-être densifier vos contenus avec des informations pertinentes, afin de leur donner plus de consistance et prolonger naturellement leur lecture. Mais en tout état de cause, n’oubliez pas que le plus important reste la conversion de vos visiteurs (voir le point 4 ci-dessous).

Un site web pourra être pénalisé à cause de sa version mobile.
maddyness.com

3. Le taux de rebond


Diagnostic : 
Exprimé en pourcentage, il s’agit d’un indicateur majeur. Le taux de rebond correspond au nombre de visiteurs qui arrivent sur votre site, et qui repartent sans consulter d’autres pages.

Si ce taux est élevé, les raisons peuvent être diverses :
– contenu jugé peu intéressant par les internautes,
– aspect du site peu attractif,
– temps de chargement des pages trop long,
– design non adapté aux appareils mobiles…

Un taux de rebond élevé est à corriger rapidement, car il aura un impact négatif sur la durée et la fréquence des visites, et pénalisera votre référencement dans les moteurs de recherche. 

Remèdes :
Assurez-vous que votre site soit adapté aux terminaux nomades (responsive design). C’est un point crucial car, comme l’indique le site Maddyness, Google déclasse les pages inadaptées aux terminaux mobilesPour vous en assurer, testez-le sur différents supports (téléphones iPhone ou Samsung, tablettes iPad et concurrents…). Vous pouvez faire un test en ligne avec l’outil Google Developers. 

Enfin, vérifiez le temps de téléchargement de vos pages. Si celui-ci est trop long, vous devrez procéder aux corrections techniques nécessaires, notamment en compressant vos images.

Quantifiez combien d’internautes quittent votre site web sans avoir effectué une des actions souhaitées (acheter un produit, renseigner un formulaire de contact, télécharger un livre blanc…).

4. Le taux de conversion


Diagnostic : 
Sauf cas très spécifiques, votre site doit convertir les internautes pour remplir parfaitement son rôle dans votre stratégie digitale.
Quantifiez combien d’internautes quittent votre site web sans avoir effectué une des actions souhaitées (acheter un produit, renseigner un formulaire de contact, télécharger un livre blanc ou souscrire à une newsletter…).
Votre taux de conversion doit être le plus fort possible pour maximiser le ROI de votre site.

Remèdes :
Positionnez vos éléments de conversion aux emplacements les plus pertinents de votre page. Assurez-vous qu’ils soient bien en évidence, à portée de clics de vos internautes.
Enfin, ajoutez également plusieurs calls to action. Ils inciteront à l’action, et vous aideront à transformer de simples visiteurs en contacts qualifiés.

Le nombre de visiteurs et la durée des visites, les taux de rebond et de conversion… En analysant ces 4 indicateurs essentiels, vous devriez être à même de définir si votre site internet est en pleine forme. Le cas échéant, vous pouvez appliquer les préconisations indiquées pour lui donner un nouveau souffle !

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager sur vos réseaux sociaux !

Vous pourriez aussi aimer
#PersonalBranding : soignez votre empreinte digitale !
Les nouveaux métiers du Digital à la loupe

Laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

Votre nom*
Votre site web