Communication Digitale

« Le poids des mots, le choc des photos », ou comment publier efficacement sur les #RéseauxSociaux

poids-mots-choc-photos

Même si la communication aujourd’hui semble très éloignée des codes des années 80, ce slogan percutant d’un célèbre magazine reste d’actualité pour des publications réussies sur les réseaux sociaux.

Avec l’avènement du digital et du multi-écran, on pensait que tout le marketing et la communication étaient à réinventer. Capter une audience devenue aussi volatile devait nécessairement passer par une refonte complète des codes de rédaction.

Et bien… non ! Même si les évolutions technologiques ont bousculé nos comportements, modifié nos rapports à l’écrit et à l’image, elles ne nous ont pas pour autant robotisés. Nous restons des êtres humains et, pour capter notre attention, les codes d’hier restent valables aujourd’hui.

« Le poids des mots, le choc des photos »

Ce slogan aura marqué durablement les esprits. En bon journaliste, son inventeur Jean Cau (également Prix Goncourt) avait bien réussi en deux idées simples, fortes, à saisir et synthétiser ce qui fait l’impact d’un message.

Pensées pour la presse écrite, elles sont tout autant adaptées à une communication réussie sur les réseaux sociaux.

1. Le poids des mots

Nous l’avons évoqué, l’arrivée des smartphones et tablettes a transformé nos rapports avec l’écrit. Face à la densité du volume d’informations diffusé chaque jour, l’internaute consacre de plus en plus de temps à la lecture, mais de moins en moins de temps sur chaque article !

Cela oblige à rédiger pour les réseaux sociaux de façon synthétique, précise, pour capter son lecteur. Droit au but !

« La perfection, ce n’est pas quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retirer ».
Antoine de Saint-Exupéry

L’auteur du Petit Prince  aurait pu inventer Twitter !

Twitter, justement, est une plateforme idéale pour s’habituer à ce type d’écriture. 140 caractères, pas plus, pas moins ! Si vous êtes utilisateur du site de micro-blogging, vous savez que cela oblige à être concis.

Habituez vous à rédiger vos publications en vous imposant une limite

Certaines études indiquent que la taille idéale d’un statut Facebook serait comprise entre 40 et 120 caractères. Mais cette taille me semble trop limitée si vous souhaitez conserver un rédactionnel de qualité.

Je suis Community Manager dans le secteur bancaire. Quand je rédige un post, je ne laisse pas le Verbe de côté dans le but de rechercher un maximum de viralité. Vous pouvez donc rédiger des textes plus longs, dans des limites raisonnables.

Hormis Twitter qui limitera vos posts, vous pouvez, par expérience, rédiger du contenu qualitatif et engageant avec 200 caractères. Ceci est valable sur l’ensemble des supports (Facebook, Linkedin, Instagram…)

Donc « Less is more », mais pas au détriment de la qualité de votre écrit. Car c’est bien elle qui, in fine, séduira ou non votre lecteur.

Dernier point, n’oubliez pas de terminer votre publication par un « call to action » (par exemple « cliquez ici pour en savoir plus »…). Cela semble anodin, mais vous verrez votre taux de clic augmenter significativement.

2. Le choc des photos

Un post engageant doit aussi contenir un visuel. En effet, les publications comportant un élément graphique offrent un meilleur taux d’engagement que celles uniquement composées de texte.

L’image et la vidéo : plus que jamais au cœur des usages

L’explosion des plateformes sociales Instagram, Pinterest,Youtube ou Vine dessine les contours d’une société de l’image.

Pas de surprise donc si les publications avec photo obtiendraient 53% de Like et 104% de commentaires de plus que la moyenne.

Par conséquent, appliquez-vous à toujours coupler votre post avec un visuel de type image, vidéo ou infographie. Choisissez un visuel de qualité, une photo qui attire le regard. Privilégiez pour cela les couleurs plutôt vives et lumineuses. Mais rien ne vous empêche paradoxalement de choisir du noir&blanc. Certains clichés sont très artistiques et parfaitement adaptés.

Il existe également aujourd’hui beaucoup d’applis et de filtres qui vous permettent, avec un simple smartphone, de créer de très jolis rendus. N’hésitez pas à les utiliser à bon escient. Vous aurez ainsi des visuels qui vitamineront vos publications,et vous permettront d’obtenir un engagement optimal !

Le slogan « le poids des mots, le choc des photos » des années 80 est donc toujours pertinent, 30 ans plus tard, pour créer des posts engageants sur les réseaux sociaux.
Mais peut-être serait-il plus juste de dire « le poids des mots, le choc des images », car la vidéo participe activement à la viralité des messages.

J’espère que cet article vous sera utile pour améliorer l’efficacité de vos publications.

Au fait, un petit quiz pour terminer : avez-vous trouvé le nom du magazine qui utilisait autrefois le slogan servant de titre à cet article? 🙂

Vous pourriez aussi aimer
audit-site-internet
4 indicateurs pour un site web en bonne santé !
reseaux-sociaux-blog
Les réseaux sociaux : portraits de famille

Laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

Votre nom*
Votre site web